Delémont – Hollywood

Delémont – Hollywood

Delémont – Hollywood

Vous avez vu le programme de Delémont-Hollywood?

8e EDITION

ENCORE PLUS D’ELEVES, ENCORE PLUS D’OSCARS

Cette 8e édition de Delémont-Hollywood marque une moment dans l'évolution de sa philosophie et ses activités: le centre de gravité du festival s’est déplacé vers le programme des scolaires qui connaît un véritable engouement.

Plus de 5000 élèves du Jura, du Jura bernois et de Bienne ont vu l'un douze films proposés au programme scolaire. Delémont-Hollywood obtient ainsi un large succès populaire, pour la première année de son contrat de prestation avec l'Office fédéral de la culture pour son travail de médiation cinématographique.
«Ma vie de Courgette» qui représentera la Suisse pour l'Oscar du Meilleur film étranger, l'équipe du film – son réalisateur Claude Barras et le producteur Max Karli – s'est aussi vu remettre le prix Opale par le Ville de Delémont, qui lui servira dans la course effrénée sur la route qui le mènera de Delémont à Hollywood.

La programmation de la Semaine suisse des Oscars proposait dix candidats étrangers aux Oscars, dix films de grande qualité, pas toujours vus en Suisse. Le programme comptait aussi deux gagnants «Le fils de Saul» en 2016 et «Voyage vers l'espoir» en 1991.
8e édition

PROGRAMME SCOLAIRE

Cette année douze films sont proposés dans le volet scolaire de Delémont-Hollywood. Depuis huit ans maintenant, Delémont-Hollywood veut amener les élèves de 4 à 20 ans à découvrir le cinéma et spécialement notre cinéma national, lui donner une idée de sa diversité et l’occasion d’en discuter. Au fil de ses 9 ans de scolarité obligatoire, un ou une élève devrait avoir vu plusieurs films suisses
et en avoir débattu avec ses pairs, ses enseignants, des professionnels de la branche et des médias. Les films proposés cette années sont de genres différents, le choix colle le plus possible à l’actualité cinématographique tout en répondant aux attentes spécifiques des enseignants de tous niveaux, primaire, secondaire I et II et des écoles professionnelles et supérieures.
Delémont-Hollywood

Les projections publiques: du 26.9 au 30.9.2016

Au moment où la nomination du film suisse gagnant retourne à Locarno, Delémont-Hollywood se réinvente avec encore plus d'Oscars... Le volet public de cette 8e édition s'intitule « La semaine des Oscars » et propose des films choisis parmi la soixantaine d’autres candidats qui concourent pour le Meilleur film étranger. Le détail du programme sera dévoilé début septembre.
Delémont-Hollywood continue de soutenir le film suisse en le faisant connaître largement au public jurassien et même au-delà, en aidant l’équipe du film à réunir les moyens nécessaires pour sa promotion à Hollywood. Le prix Opale, doté de 10 000 francs et financé par la Ville de Delémont via les Services industriels de la ville (SID), sert au film élu en vue de l’éprouvante compétition des Oscars.
Delémont-Hollywood crée donc l’occasion pour les spectateurs de comparer les choix faits par les professionnels du cinéma pour représenter leur pays. Ces films récents, souvent inédits et pas (encore) distribués en Suisse devront être recherchés à l’étranger. C’est là un véritable défi que se lance Delémont-Hollywood.


Le prix Opale sera remis à l'équipe du film «Ma vie de Courgette» a été remis le jeudi 29 septembre à Cinemont, la veille de la date-butoir fixée par l’Academy pour l’inscription des films candidats au Meilleur film étranger.
Les nouvelles les plus récentes de Delémont-Hollywood

ACTUALITES

La Semaine suisse des Oscars s’est terminé hier

Publié le

Le programme public de la 8e édition de Delémont-Hollywood s’est terminé le vendredi 39.09.2016 sur la projection au cinéma La Grange (Delémont) de Le fils de Saul, lauréat de l’Oscar du Meilleur film étranger 2016. Ce film László Nemes représentait la Hongrie et raconte l’histoire de Saul Ausländer, recruté dans le camps d’extermine d’Auschwitz en tant que  Sonderkommando, forcé d’assister les nazis dans leur plan d’extermination.

«Ma vie de courgette»

La veille à Cinémont, lors de la soirée de gala, le prix Opale a été remis au film qui représentera la Suisse pour les 89es Academy Awards.

Claude Barras, le réalisateur de Ma vie de courgette et Max Karli, de Rita Productions, étaient présents pour l’occasion.

Ce prix est remis par la Ville et par les Services industriels de Delémont. Delémont soutient ainsi le film Ma vie de Courgette, à sa manière et à sa mesure. En remettant ce prix, notre ville encourage le candidat suisse à l’Oscar, pour son long voyage de Delémont à Hollywood. Où nous vous souhaitons, Monsieur Barras, Monsieur Karli, le plus grand des succès qu’il est permis d’espérer.

– Damien Chappuis, maire de Delémont

Le festival DelŽmont-Hollywood rŽcompense le film d'animation Ma vie de courgette, DelŽmont 29 septembre 2016. Photo au premier plan: Claude Barras, rŽalisateur du film et Max Karli producteur du film . (Roger Meier)

Le festival DeléŽmont-Hollywood réŽcompense le film d’animation «Ma vie de courgette», le 29 septembre 2016. Claude Barras, rŽéalisateur du film et Max Karli producteur du film. Photo Roger Meier

Le festival DelŽmont-Hollywood rŽcompense le film d'animation Ma vie de courgette, DelŽmont 29 septembre 2016. Photo de gauche ˆ droite: Max Karli producteur du film; Claude Barras, rŽalisateur . (Roger Meier)

Max Karli producteur de Ma vie de Courgette, Claude Barras, rŽéalisateur.

Le festival DelŽmont-Hollywood rŽcompense le film d'animation Ma vie de courgette, DelŽmont 29 septembre 2016. Photo de gauche Michel Hirtzlin, chef des SID; Muriel Macchi Berdat, conseillre communale et Claude Barras, rŽalisateur . (Roger Meier)

Michel Hirtzlin, chef des SID; Muriel Macchi Berdat, conseillère communale, Damien Chappuis, maire, et Claude Barras, réŽalisateur.

Le festival DelŽmont-Hollywood rŽcompense le film d'animation Ma vie de courgette, DelŽmont 29 septembre 2016. Photo de gauche ˆ droite: Mathieu Racicot, secrŽtaire gŽnŽrale DH; Michel Hirtzlin, chef des SID; Max Karli producteur du film; Muriel Macchi Berdat, conseillre communale; Claude Barras, rŽalisateur; Damien Chappuis maire de DelŽmont; Martial Courtet ministre. (Roger Meier)

De gauche ˆà droite: Mathieu Grégoire-Racicot, secrŽétaire géŽnéŽral de DH, Michel Hirtzlin, chef des SID, Max Karli, producteur du film, Muriel Macchi Berdat, conseillère communale, Claude Barras, rŽéalisateur; Damien Chappuis, maire de DelŽémont, et Martial Courtet, ministre.

Les premières projections ont commencé

Publié le

Avec le film lituanien Sangailé et la comédie philosophique belge Le tout nouveau testament, Delémont-Hollywood a entamé lundi soir sa semaine de projections publiques.

Ce soir, mardi, le public a la chance de découvrir à 18h30 Run, le candidat ivoirien à l’Oscar du Meilleur film étranger 2016.

voyage-vers-lespoir-photo-1Le public pourra aussi découvrir ou redécouvrir Voyage vers l’espoir, de Xavier Koller – à qui l’on doit aussi Une cloche pour Ursli, qui était au programme des scolaires cette année.

Voyage vers l’espoir est l’un des deux films suisses à avoir remporté l’Oscar. Cette nouvelle sortie voit film restauré et le son remasterisé pour offrir une expérience cinématographique propres aux standards actuels.

Son propos – le périlleux voyage d’une famille vers la Suisse, havre de paix – demeure très actuel et demeure intact.

 

5200 élèves inscrits aux scolaires

Publié le
CinŽma. Festival DelŽmont-Hollywood les projections de cinŽma pour les Žcoles, cinŽma Cinemont DelŽmont 13 septembre 2016. (Roger Meier)

Vous avez été 5200 à choisir un film du programme scolaire de DelŽémont-Hollywood. Photo Roger Meier

Vous êtes venus très nombreux des écoles du Jura, du Jura bernois, de Bienne et de plus loin encore pour assister aux séances du programme scolaire de Delémont-Hollywood. Plus de 5200! C’est du jamais vu.

Les demandes pour les interventions en classe ont aussi été nombreuses. Nous n’avons pas pu répondre à toutes. Mais nous vous promettons de vous mettre en tête de liste l’an prochain, si vous revenez à Delémont-Hollywood…

Cette année, nous avons la chance de compter parmi nos invités le cinéaste Pierre Maillard, qui a réalisé De l’autre côté de la mer, Lucienne Lanaz, réalisatrice du documentaire L’enfance retrouvée et Fred Baillif, à qui l’on doit Tapis Rouge et qui a remporté l’an dernier le prix du public de Delémont–Hollywood.

Soutenu par l’Office fédéral de la culture

L’Office fédéral de la culture soutient cette année et jusqu’en 2019 le volet scolaire de Delémont–Hollywood par le biais d’un contrat de prestation.

Le ministre Martial Courtet et le Département de la Formation, de la culture et du sport qu’il dirige ont réitéré leur confiance dans le programme en maintenant le soutien nancier dévolu au programme scolaire et en poursuivant l’excellente collaboration avec ses services.

Des collaborations sans faille

CinŽma, festival DelŽmont-Hollywood, DelŽmont 17 septembre 2013. Photo: sŽance pour les Žcoliers au cinŽma La Grange. (Roger Meier)

Des écoliers au cinéŽma La Grange. Photo Roger Meier

La collaboration continue de s’intensifier avec la Section francophone du Département de l’éducation du Canton de Berne, a fin de promouvoir les activités de Delémont–Hollywood auprès des enseignants.

Le programme des scolaires suscite chaque année l’envie d’aller au cinéma et invite ces milliers de jeunes à cultiver un regard curieux et critique. Par la discussion en classe, il les amène à questionner, débattre et discuter. Et surtout, il les sensibilise à cette production cinématographique qui ne peut exister nulle part ailleurs, au cinéma suisse.

PARTENAIRES & SPONSORS

1_af4cph5
delemont
sid
loro
ofc
jura
rfj
lqj