Delémont – Hollywood

Delémont – Hollywood

Delémont – Hollywood

Vous avez vu le programme de Delémont-Hollywood?



ve 28.09 18h00

De Ari Folman

Avec Ari Folman, Ori Sivan, Ronny Dayag

Israël, 2008

90′ / VO–f/d

Finaliste aux Oscars 2009
Nominé pour la Palme d’or à Cannes en 2008

Une meute de chiens effrayants sème la panique dans les rues d’une ville des territoires occupés. Ce cauchemar récurrent, c’est celui d’un ancien soldat dont la mission pendant la Guerre du Liban était d’abattre les chiens afin d’éviter que les troupes israéliennes ne soient repérées… Il confie son cauchemar à son ami Ari. Lui est cinéaste et a aussi fait la guerre, sans en garder un seul souvenir. Pour recomposer le passé, Ari recueille les témoignages de ses anciens camarades.

Fusionnant le dessin animé, l’enquête documentaire, le journal intime et la chronique de guerre, Valse avec Bachir avait suscité la surprise au Festival de Cannes 2008. Au départ, ce film autobiographique a été tourné en vidéo et monté de manière classique. Puis s’y sont adjoints les 2300 dessins de David Polonsky qui font de ce film une œuvre unique en son genre.

Les nouvelles les plus récentes de Delémont-Hollywood

ACTUALITES

Insulaire, de Stéphane Goël

Publié le

Parfois la Suisse n’est qu’une île… Au milieu de l’océan Pacifique, un minuscule morceau de terre, appelé Robinson Crusosé, abrite les descendants d’une colonie fondée par un aristocrate bernois.

Ces insulaires isolés vivent de la pêche à la langouste et d’un peu de tourisme. Ils sont connectés au reste du monde par la télévision, internet et un navire qui vient du Chili pour les ravitailler une fois par mois. Ils aiment leur île, rude et inhospitalière et sont fiers de leurs origines et de leur culture suisse. Leur ancêtre Alfred von Rodt était un bouc émissaire de la noblesse bernoise. Epris d’aventure, il rompt avec sa famille, s’engage comme mercenaire et finit par créer un petit royaume sur cette île lointaine en 1877 sur lequel il règnera jusqu’à sa mort.

Le film Insulaire raconte avec tendresse cette épopée par la voix de Mathieu Amalric. Et nous emmène à la rencontre de ces cousins lointains qui nous regardent avec un sourire en rêvant de liberté et d’indépendance.

Le film est projeté au cinéma La Grange (Delémont), le jeudi 11 avril à 19h. La séance suivie d’une rencontre avec le réalisateur Stéphane Goël.

“Greta Gratos” projeté en présence de Séverine Barde

Publié le

De Séverine Barde, documentaire, Suisse, 2019

Greta Gratos, née sorcière, devenue fée, est une diva: magnétique, étrange et poétique.

Personnage fictif, incarnation de l’imaginaire de son créa-teur, l’acteur Pierandré Boo, elle est tout à la fois chan- teuse, actrice, chroniqueuse et porte-parole des causes qui lui importent.

Figure incontournable de la scène genevoise alternativedepuis une vingtaine d’années, Greta Gratos suscite le questionnement, parle d’inventivité, de liberté et d’enga- gement.

À travers ce film, fascinée pour le phénomène de trans-formation d’un comédien en personnage, Séverine Barde raconte et rend hommage à une personnalité hors du commun.

Le film est projeté le dimanche 17 mars à 17h. La projection est suivi d’une rencontre avec la réalisatrice.

Francis Reusser présente son plus récent document au cinéma La Grange, le 9 décembre à 17h

Publié le

Le réalisateur et photographe Francis Reusser sera au cinéma La Grange (Delémont) pour présenter son plus récent documentaire, intitulé La séparation des traces, dans lequel il revisite les lieux de sa mémoire intime. Il nous fait découvrir les paysages alpins de son enfance, les rues des villes où il a tourné certains de ses films et le lieux de sa mémoire de cinéphile.

Cet énorme travail de reconstruction prend la forme d’un journal filmé, dont la séparation des traces entre sa vie et son travail devient impossible.

Une topographie sentimentale inclassable et émouvante, pleine de nostalgie mais aussi de bonne humeur. Un chant de résistance.

– La séparation des traces, de Francis Reusser, documentaire, 2018, Suisse, 1h13.

Projection en présence du réalisateur, le dimanche 9 décembre, à 17h au cinéma La Grange (Delémont).

Markus Imhoof reçoit le Prix Opale pour son film “Eldorado” et les scolaires accueillent plus de 5300 élèves

Publié le

Delémont, le 28 septembre 2018 – Lors de la soirée officielle de Delémont-Hollywood qui a rassemblée 250 personnes hier à Cinemont, Claude Schlüchter, président de l’UECS et conseiller communal delémontain en charge de la culture, Damien Chappuis, maire de Delémont et Loïc Maire, représentant des Services industriels, ont remis le prix Opale à Markus Imhoof pour Eldorado, film désigné candidat suisse à l’Oscar du Meilleur film étranger 2019.

Un film jurassien à Hollywood

Le documentaire de Markus Imhoof, personnel et poignant,a été projeté simultanément à Cinemont ainsi qu’au cinéma La Grange. Il met en parallèle les destins de ces hommes, de ces femmes et de ces enfants naufragés en mer alors qu’ils cherchent à rejoindre l’Europe, avec celui de Joanna, jeune réfugiée italienne recueillie par sa famille à l’issue de la Deuxième guerre mondiale. « Dépassant les images qui font tous les jours le tour du monde, Eldoradoest un drame bouleversant dont on ne peut se soustraire », avait expliqué le jury lors de la nomination du film.

Eldoradoest un film d’ici : il a été produit par le Jurassien Pierre-Alain Meier qui a fait équipe avec Markus Imhoof et le producteur allemand Thomas Kufus. Les trois avaient travaillé ensemble une première fois en 2012 pour réaliser More Than Honey, nominé aux Oscars. Lire la suite

Delémont-Hollywood 2018

Du 24 au 30 septembre

PROJECTIONS SCOLAIRES 2018

PLUS DE 5000 ELEVES, CETTE ANNEE ENCORE!

Quelque cinq mille élèves vont voir un film dans le cadre de Delémont-Hollywood , confirmant le déplacement centre de gravité du festival de son volet public vers son volet scolaire.

Depuis plusieurs années, les cœurs des animateurs battent pour ces milliers d’élèves et d’étudiants qui découvrent année après année des films de notre cinématographie nationale, dans les salles de cinéma. Dans les salles de classe, ils ont l’occasion de rencontrer des professionnels du cinéma et des médias.
Aucun festival scolaire ne connaîtrait toutefois le succès rencontré ces dernières années sans un réel ancrage dans l’actualité du cinéma. Afin de poursuivre cet élan, Delémont-Hollywood a infléchi depuis l’an dernier sa programmation et propose au cinéma La Grange une dizaine de films qui ont été candidats à l’Oscar du meilleur film étranger. Oscarisés ou non, ces films permettent au public cinéphile et aux curieux de découvrir ou de revoir ce que d’autres pays considèrent comme la fine fleur de leur production cinématographique.

PARTENAIRES & SPONSORS